Guide des crédits immobiliers les moins chers

Financement & Crédit

Avant d’obtenir un prêt, une étude poussée des crédits immobiliers les moins chers doit être menée. En effet, l’état, mais aussi l’employeur ou les collectivités, peuvent proposer des alternatives avantageuses à un prêt standard.
Chacun d’entre eux permet de réaliser des économies conséquentes, mais attention, chaque crédit immobilier moins cher possède des conditions d’obtention spécifiques.
Voici les principaux prêts entrant dans cette catégorie des prêts les moins chers.

Le prêt à taux zéro, le crédit immobilier le moins cher du marché.

Le prêt à taux zéro, aussi appelé PTZ, est sans aucun doute le prêt le plus avantageux et le plus connu. Il possède évidemment le meilleur taux immobilier possible, puisque ce dernier est nul pour son bénéficiaire. Destiné aux emprunteurs aux revenus modestes ou intermédiaires, c’est une mesure sociale, mise ne place par l’état, pour favoriser l’accession à la propriété.

Conditions d’obtention du prêt immobilier à taux zéro.

Pour pouvoir bénéficier d’un crédit immobilier à taux zéro, deux choses sont impératives :

  • Ne pas avoir été propriétaire de son logement les deux années précédent l’achat. Par exemple, il faut pouvoir justifier que sa résidence principale est une location depuis au moins 2 ans. Certaines dérogations existent toutefois, par exemple si l’acheteur est invalide.
  • Bénéficier de revenus modestes ou intermédiaires. Un barème existe, calculé à partir du nombre de personnes vivant sous le foyer et du lieu où est situé le logement à acheter. Pour calculer le seuil de ressources à ne pas dépasser, le plus simple est de se rendre sur le site du service public.

Fonctionnement du prêt à taux zéro.

Le prêt à taux 0, comme la majorité des crédits immobiliers les moins chers, est une mesure sociale. Cela signifie que c’est l’état qui va « régler la note ». En apparence donc, le bénéficiaire du prêt ne rembourse que le capital du prêt, sans aucun intérêt, mais en réalité, ce crédit fonctionne comme un prêt normal, et les intérêts sont réglés par l’état.

Où s’adresser pour bénéficier du prêt à taux zéro ?

Le plus simple est de se rendre dans un établissement bancaire, soit au tout début de son projet immobilier (avant d’avoir trouver un bien à acheter), soit au moment de trouver un financement. La possibilité de bénéficier d’un prêt à taux zéro sera de toute façon étudié par l’établissement bancaire.

Prêt à taux zéro, autres avantages.

Habituellement, plus les foyers sont modestes et moins ils ont accès à un crédit immobilier moins cher. En effet, le manque de revenu les oblige à contracter un prêt immobilier sur une durée plus longue, et les taux sont plus élevés. Donc au final, leur crédit immobilier leur revient très cher.
Mais le prêt taux zéro, en plus d’être le meilleur taux actuel, ouvre des droits pour rembourser en différé son crédit immobilier. Concrètement, le remboursement du prêt à taux zéro peut commencer plusieurs années après avoir réalisé l’achat. Cela permet de rembourser en priorité les intérêts des autres crédits.

Le prêt à taux zéro peut-il financer tout l’achat immobilier ?

Malheureusement non, le prêt à taux zéro ne peut pas couvrir toute l’opération immobilière. Un seuil existe, dépendant de plusieurs critères comme le nombre de personnes vivant sous le toit, le type de logement acheté, l’emplacement du bien immobilier, etc.
Pour connaître ce montant maximum que le prêt à taux zéro peut couvrir et bénéficier de ce champion toute catégorie des crédits les moins chers, il faut se renseigner auprès d’un établissement bancaire ou aller sur le site du service public (voir le lien ci dessus).

Le un pour cent logement, un autre crédit moins cher.

Après le prêt à taux zéro, le un pour cent logement est sans doute le meilleur prêt, puisqu’il permet d’obtenir un crédit immobilier à un taux préférentiel (contrairement à ce que l’on pourrait penser, on peut espérer avoir un taux aux alentour des 1.5 ou 2%). Ce crédit moins cher est délivré par un organisme, à condition que le bénéficiaire soit salarié d’une entreprise de plus de 10 personnes.

Conditions d’obtention du un pour cent logement.

Le un pour cent logement est destiné aux salariés du secteur privé, travaillant dans une entreprise de plus de 10 personnes. Ce prêt est cumulable avec d’autres crédits moins chers, comme le prêt à taux zéro. Il est délivré par un organisme auquel cotise l’entreprise, par exemple Ocil ou Solendi. Attention toutefois, c’est l’entreprise qui décide quel employé pourra en bénéficier.

Fonctionnement du un pour cent logement.

Les entreprises du secteur privé de plus de 10 salariés cotisent auprès d’organismes, pour pouvoir aider leurs salariés à se loger. Des aides sont ensuite reversées, sous forme de prêts avantageux (dans le cas d’un achat d’un bien immobilier par un salarié) ou sous forme de locations à prix réduits (cas d’un locataire). Dans tout les cas, c’est l’entreprise qui décide d’attribuer ou non le prêt, suivant des critères personnels.

Où s’adresser ?

Le plus simple est de se renseigner dans son entreprise, auprès de la Direction des Ressources Humaines par exemple. Ainsi, on pourra vous indiquer auprès de quel organisme la société cotise et vous donner les contacts pour entamer des démarches.

Le un pour cent logement peut-il financer tout l’achat immobilier ?

Malheureusement non, mais il peut tout de même financer jusqu’à 50% du prix du bien immobilier. Même dans le cas où les deux conjoints pourraient en bénéficier, le montant total ne doit pas dépasser 50% du prix de l’acquisition.

Le prêt d’accession sociale, un crédit immobilier moins cher qui sécurise

Plus restrictif que le prêt à taux zéro, le prêt d’accession sociale, aussi appelé PAS, est un prêt sécurisé qui permet d’obtenir plusieurs avantages par rapport à un prêt classique. Il est tout à fait cumulable avec d’autres crédits moins chers, comme le prêt à taux zéro ou le un pour cent logement.

Conditions d’obtention du PAS.

Comme pour le prêt à taux zéro, le PAS n’est accordé que pour les foyers modestes ou intermédiaires. Un barème existe, avec des seuils plus bas que pour le prêt à taux zéro. On peut trouver ces seuils sur le site du service public.

Le PAS est délivré par les banques, mais seulement si celles-ci sont partenaires de l’Etat. Attention donc à bien vérifier ce point. L’obtention de ce crédit immobilier moins cher doit aussi obligatoirement concerner l’achat d’une résidence principale (qu’il soit neuf ou ancien), l’achat d’un terrain, ou les travaux dans le logement.

Fonctionnement du PAS.

Le prêt d’accession sociale est un prêt immobilier créé par l’état pour permettre l’accession à la propriété aux foyers modestes. La banque dans lequel vous souhaitez faire un crédit immobilier doit être partenaire avec l’état (les banques les plus importantes ont toutes signé une convention et peuvent proposer ce prêt d’accession sociale). La durée du prêt immobilier contracté est comprise entre 5 à 35 ans.

Où s’adresser ?

Le plus simple est de s’adresser directement auprès de la banque auquel on compte souscrire un crédit. Les établissements bancaires les plus connus ont tous souscrits une convention avec l’état pour proposer le prêt d’accession sociale. Pour les autres, il faudra se renseigner sur l’existence de cette convention.

Le PAS peut-il financer tout l’achat immobilier ?

Oui ! Contrairement à d’autres crédits moins chers, comme le prêt à taux zéro ou le un pour cent logement, le prêt d’accession sociale peut financer tout l’achat immobilier.

Quels sont les avantages du Prêt d’accession sociale ?

Bien que le PAS fasse partie des crédits les moins chers, son taux n’est pas inférieur à ceux pratiqués habituellement. L’avantage principal du PAS est qu’il permet de bénéficier d’aides des organismes publics, comme la CAF. Car contrairement à ce que l’on pense, il est possible de cumuler prestations sociales et achat de bien immobilier. On peut ainsi bénéficier d’APL, qui seront directement déduites des mensualités de remboursement du prêt immobilier.
Autres avantages non négligeables de ce crédit immobilier moins cher : les assurances du prêt sont réduites, les frais de dossier plafonnés, une assurance de report d’échéance en cas de perte d’emploi est incluse.

Les aides aux crédits immobiliers proposées par les collectivités

Afin de faciliter l’obtention d’un prêt immobilier et de favoriser l’accession à la propriété, certaines collectivités proposent elles aussi des crédits moins chers. Ainsi, certaines grandes villes ou certains départements proposent des aides aux crédits, souvent méconnus du grand public. Certaines aides permettent pourtant de rivaliser avec les crédits immobiliers les moins chers, comme le prêt à taux zéro.

Fonctionnement de ces aides.

Chaque aide a un fonctionnement propre, mais généralement, les collectivités permettent soit de bénéficier d’un prêt à taux préférentiel, soit d’étendre un crédit moins cher déjà contracté (par exemple en permettant de doubler le montant du prêt à taux zéro).

Où s’adresser ?

Auprès de l’établissement bancaire où l’on souhaite contracter le prêt, mais aussi auprès des mairies de la ville où est située le bien à acheter.

Exemple d’aides aux crédits.

Voici deux exemples proposés par les villes de Paris et d’Annecy :

  • A Paris, pour un achat intra-muros, il est possible de bénéficier du Prêt Paris Logement 0 %, qui est une sorte de prêt à taux zéro, remboursable sur une durée de 15 ans. Cette aide est cumulable avec d’autres crédits moins chers, comme le pourcent logement ou le prêt à taux zéro.
  • A Annecy, on peut bénéficier du Prêt Logement de l’Agglo d’Annecy, qui permet de doubler le montant du crédit immobilier le moins cher du marché : le prêt à taux zéro !

Être accompagné pour la souscription d’un crédit immobilier

Contrairement aux idées reçues, il ne suffit pas de réaliser une simulation sur Internet pour être immédiatement comblé. En effet, la réalité est très différente puisque vous pourriez être confronté à de nombreux problèmes. C’est pour cette raison qu’il est préférable de vous rapprocher d’un expert qui aura des recommandations. Sur le site https://www.immobilier-danger.com/-Credit-immobilier-.html, ce sont plus de 50 conseils qui seront à votre disposition, l’accompagnement sera alors parfait.

  • Vous aurez des explications précises concernant les crédits immobiliers ainsi que les étapes nécessaires pour la souscription.
  • Vous serez épaulé afin de dénicher rapidement le meilleur taux ainsi que les conditions au cours desquelles vous pourrez emprunter de l’argent.
  • D’autres aides pourraient être envisagées en fonction de votre projet comme le PTZ qui est aussi très performant.
  • Certains foyers peuvent envisager la souscription d’un crédit immobilier avec la prise en charge des travaux.

De plus, cet accompagnement est compatible avec un simulateur notamment pour savoir rapidement le montant à rembourser tous les mois, le coût de votre crédit immobilier, les taux appliqués. Prenez alors le temps de sélectionner la meilleure formule, évitez de vous précipiter sur la première offre puisque vous pourriez le regretter.

INR

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *