Pourquoi acheter un bien immobilier sans apport ?

Achat

L’apport personnel constitue pour le banquier un gage de sécurité et une manière d’évaluer votre capacité à rembourser votre prêt immobilier.

Quoiqu’il reste souvent souhaitable de participer au financement de votre projet immobilier par un apport personnel. Acheter sans apport est aujourd’hui accessible à une large catégorie d’emprunteurs sous certaines conditions.

Un apport personnel : C’est quoi ?

 

Il s’agit d’une somme d’argent que vous versez en complément à votre crédit immobilier et qui permet de soulager la banque d’une partie du prêt. Cette somme sert généralement à payer les frais relatifs à la création de l’emprunt tels que les frais du notaire, la garantie et la caution.

La majorité des banques demandent à l’emprunteur un apport personnel avant de conclure le contrat du crédit immobilier en guise de preuve de sa capacité à rembourser le prêt et son engagement dans le futur projet immobilier, mais cela n’empêche qu’il existe quelques exceptions estimées à environ 13 % des prêts octroyés en 2018, qui concernent des crédits immobiliers sans apport personnel.

Un apport personnel : pourquoi ?

 

Pour un banquier, votre apport personnel permet de vérifier :

  • Votre capacité d’épargne ou si vous êtes capable de mettre une partie de vos revenus de côté.
  • Que vous êtes prévoyant et savez gérer vos dépenses, ce qui est rassurant vis-à-vis de votre profil.
  • Les risques sur le remboursement de votre crédit.
  • Un fort engagement de la part de l’emprunteur dans son projet.

Pour l’emprunteur, disposer d’un apport personnel permet de :

  • Accepter sa demande de crédit immobilier.
  • Bénéficier d’un meilleur taux d’intérêt.
  • Payer les frais relatifs à l’emprunt.
  • Obtenir son crédit dans des conditions plus avantageuses.

Quel apport personnel pour s’approprier un bien immobilier ?

 

En règle générale, l’apport personnel doit être de 10 % au minimum de la valeur globale du montant emprunté. Cependant, la loi ne fixe aucun pourcentage exact pour l’apport personnel. Il reste que plus l’apport est conséquent, meilleures les conditions du prêt seront avec à la clé un meilleur taux d’intérêt.

Comment peut-on constituer un apport personnel ?

 

L’apport personnel peut provenir de nombreuses sources :

-Epargne personnelle.

-Héritage.

-Donation.

-Revente d’un bien.

-Emprunt familial.

-Prêt spécifique à faible taux d’intérêt.

Crédit sans apport : Comment ça se passe ?

 

Bien que l’apport personnel soit un réel appui pour votre demande de prêt, il n’est pas totalement impossible de solliciter un crédit sans apport, à 100% voire 110% pour couvrir la totalité des frais.

Cependant, pour arriver à convaincre la banque d’octroyer ce type de prêt, il est nécessaire que le dossier de l’emprunteur soit solide avec des arguments qui jouent en sa faveur.

Sont intéressés par les prêts sans apport :

  • Les jeunes primo-accédant qui viennent d’entamer leur carrière professionnelle et n’ont pas encore détenu une épargne suffisante pour un apport personnel.
  • Les emprunteurs qui souhaitent procéder à l’achat d’un bien immobilier sans toucher à leur épargne.
  • Les investisseurs qui sont intéressés par la déduction des intérêts pour la location de leur bien immobilier sous l’effet de la loi Pinel.

Comment négocier un prêt sans apport personnel ?

 

La banque sera généralement plus rassurée à accorder un crédit sans apport dans le cas d’un investissement locatif ou d’une revente d’un bien pour le rachat d’un autre, car dans ces cas l’emprunteur paraitrait en mesure de rembourser son prêt grâce à son profil patrimonial rassurant.

Pour les autres cas, négocier un prêt sans apport personnel ne sera pas mission facile : l’emprunteur doit justifier son incapacité à fournir un apport personnel et faire en sorte de rassurer la banque à l’égard des potentiels risques d’insolvabilité. Cela peut logiquement se faire en prouvant à la banque que sa situation actuelle est stable surtout au niveau financier, que son statut professionnel est sécurisé et que son historique d’endettement est encourageant. La banque prendra également en compte le montant des revenus, l’historique des comptes (qui ne doivent jamais être à découvert) et que l’emprunteur soit en poste CDI. L’adresse du bien immobilier et son emplacement jouent également un rôle à ne pas négliger car en cas de défaillance, la banque pourra se rembourser en vendant le bien au prix de son crédit.

Dans certains cas, l’emprunteur peut justifier son incapacité à fournir l’apport par un évènement dévastateur ou une maladie.

Voici donc les points sur lesquels un demandeur d’emprunt sans apport doit focaliser son argumentation :

  • Stabilité de la situation professionnelle : Dans le cas d’une demande faite par un couple par exemple, au moins l’un d’entre eux doit avoir un CDI. Les personnes en profession libérale peuvent également bénéficier d’un crédit sans apport dans le cas d’ancienneté et de bons revenus.
  • Valorisation du patrimoine : hormis le projet immobilier en question, si vous avez d’autres biens ou placements, mettez-les en valeur, cela permettra à la banque d’avoir une certaine garantie contre les risques.
  • Argumentation de votre capacité à assumer vos mensualités d’emprunt, vos charges fixes et un reste à vivre qui vous est suffisant.
  • Si vous êtes jeunes, mettez en avant votre âge, un primo-accédant d’un jeune âge peut justifier l’absence de son apport personnel en plus d’appartenir à une catégorie de clientèle que les banques visent à fidéliser.
  • Gestion du profil bancaire : évitez les crédits à la consommation et les découverts afin de prouver votre prévoyance et votre sérieux.
  • Mise en avant de la vraie valeur du bien immobilier par rapport à son emplacement et sa future évaluation sur le marché de l’immobilier.
  • Justification de l’absence d’apport : situations particulières, maladies ou récente embauche.

Inconvénients d’un prêt immobilier sans apport

 

Il va sans dire que négocier un prêt immobilier sans apport engendre en contrepartie un nombre d’inconvénients :

  • Un taux de prêt immobilier plus élevé (environ 0,4 à 0,6 points de plus).
  • Absence de conditions avantageuses telles que les frais de dossier allégés et réduction des frais de remboursement anticipé.
  • Durée de l’emprunt plus longue.

Conclusion :

De plus en plus de futurs acheteurs se dirigent vers les prêts immobiliers pour financer leurs acquisitions. Les crédits sans apport restent une possibilité pour une large catégorie d’emprunteurs qui leur permet de concrétiser les projets immobiliers sans être contraints à participer dans le financement.

Un expert pour emprunter sans apport dans les meilleures conditions

Il n’est pas toujours facile d’acheter un bien immobilier notamment pour les novices. Ces derniers ont besoin d’être accompagnés et surtout cela permet de ne pas se tromper. Sur le site https://www.immobilier-danger.com/Obtenir-un-credit-immobilier-sans-341.html, c’est un expert qui est à votre disposition et il sera en mesure de vous accompagner au cours de toutes les étapes. Si vous avez des doutes ou des questions, n’hésitez pas à le solliciter puisqu’il maîtrise parfaitement ce secteur.

  • Vous aurez des conseils précieux pour réussir votre emprunt sans avoir un budget considérable.
  • Vous aurez toutes les chances les plus sympathiques afin d’améliorer vos chances d’emprunter dans les meilleures conditions.
  • Vous pourrez également obtenir des renseignements précis concernant les risques encourus par rapport à un tel prêt.
  • De plus, sans un apport, le taux pourrait être plus important, il faut alors jauger le pour et le contre.

Vous savez désormais qu’il est possible d’emprunter sans apport, mais il est toujours préférable d’avoir des informations pertinentes avant de vous lancer. Cela vous permet de savoir rapidement si votre dossier pourra être accepté ou refusé. Vous gagnez ainsi du temps en faisant appel à l’ensemble de ces professionnels de l’immobilier.

INR

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *